Histoire d’Afrique : La traite négrière

L’histoire est le récit chronologique des événements passés. C’est l’art oral de conter des faits passés. Chaque peuple détient une histoire. Qu’elle soit triste ou heureuse. Qu’importe les émotions et sensations qui en découlent, elle fait partie intégrante de ce peuple. L’Afrique, berceau de l’humanité, a été marquée par une histoire très particulière et triste : l’esclavage. Qu’est-ce que l’esclavage et quels ont été les causes ? Quand a-t-elle été abolie et par qui ? Autant de questions qui suscitent réponses.

La traite négrière

La traite négrière ou commerce triangulaire a débuté au XVIe siècle et est le plus vaste mouvement forcé de personnes innocentes qui s’est étalé sur une très longue période ; pratiquement 400 ans. C’est le commerce aux enchères des Hommes noirs. Les noirs étaient vendus pour servir de mains-d’œuvre en Amérique et en Europe. La véritable raison de ce commerce était le profit et une importante main d’œuvre. Une raison purement économique. Les Africains travaillaient comme manœuvres dans les champs de canne à sucre, d’indigo, de tabac et de coton. Cette traite à déraciner des millions d’Africains. Des hommes et femmes ont été arrachés à leurs familles, sans leurs avis. Elle a été abolie en France le 27 avril 1948 par le gouvernement provisoire de la deuxième République sous l’ordre de Victor Schœlcher. Plus d’informations ici.

Ce commerce triangulaire a marqué l’histoire de l’Afrique. Elle a même suscité tant de haine envers les investigateurs. Cependant, l’esclavage a permis le brassage culinaire, culturel et même de la couleur de peau.

Posts created 9

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut